Le potentiel international de Diabeloop récompensé par le Prix Born Global de EY

Le 18 octobre dernier, Erick Huneker et Marc Julien ont obtenu le prix Born Global de la région Auvergne-Rhône-Alpes décerné par EY cabinet d’audit et de Conseil international. Ce prix récompense un dirigeant de start-up qui possède le modèle économique au plus fort potentiel international. Entretien.

Date

Partager

Facebook Twitter Linkedin

Le potentiel international de Diabeloop est-ce avant tout une question de marchés ?

Marc Julien : C’est bien entendu une question de potentiel de déploiement commercial international mais avant même d’investir les marchés, le potentiel se créé et notamment grâce au réseau de partenaires et de soutiens qui font l’écosystème de Diabeloop.
Par exemple l’EIT Health, programme européen qui nous permet de financer notre projet sur le produit pédiatrique. Nous sommes aussi en partenariat avec des hôpitaux à l’international, Louvain en Belgique participe aux essais cliniques enfants, et nous sommes en discussion avancée au Luxembourg. Une belle ouverture pour compléter notre réseau de CHU partenaires en France !

Qu’est-ce qui donne à votre produit cette capacité de pénétration des marchés internationaux ?

Marc Julien : Diabeloop développe une véritable innovation de rupture dans le traitement du diabète de type 1 en automatisant sa gestion grâce à l’intelligence artificielle.

C’est une supériorité technologique alors ?

Erik Huneker : La capacité de personnalisation du produit est fondamentale pour les patients puisque le dispositif s’adapte ainsi à leur physiologie mais aussi à leur vie. Avec notre système, qui a été co-construit avec les patients, la charge mentale des personnes diabétiques de type 1 est allégée et ils peuvent vivre la vie qu’ils veulent. Le principe de co-construction avec les patients, pour le produit, mais aussi autour de l’UX est et sera reproduit dans chacun des pays que nous souhaitons investir. C’est aussi cela qui donne à Diabeloop un vrai potentiel international.